Vivendi entre dans le capital de la Fnac qui trouve un allié de poids

|

Le groupe de communication et de média, Vivendi, propriétaire notamment de Canal+, va souscrire une augmentation de capital réservée de 159 millions d’euros pour prendre 15% du capital et des droits de vote de la Fnac. Cette entrée au capital relance évidement la Fnac pour l’acquisition de Darty.

Alexandre Bompard, le PDG de la Fnac, s'est trouvé un nouvel allié de poids avec Vivendi pour soutenir son développement et, sans doute, l'aider à surenchérir sur Darty.
Alexandre Bompard, le PDG de la Fnac, s'est trouvé un nouvel allié de poids avec Vivendi pour soutenir son développement et, sans doute, l'aider à surenchérir sur Darty.

Il s’agit, ont expliqué les deux acteurs dans des communiqués, de soutenir les projets de développement internationaux et éditoriaux de la Fnac. Officiellement, l’opération serait même « sans corrélation » avec le projet d’acquisition de Darty pour lequel la Fnac lutte avec Conforama, filiale du groupe sud-africain Steinhoff. Mais l’appui de Vincent Bolloré, le propriétaire de Vicendi, ajouté à celui d’Artémis qui reste l’actionnaire de référence de la Fnac, donne un sérieux coup de pouce aux équipes de la Fnac qui cherchent depuis plusieurs semaines un moyen de contrer l’offre de Conforama sur Darty. L’enseigne d’équipement de la maison propose de racheter le spécialiste de l’électroménager pour 865 millions d’euros,  soit à peine 6 millions de plus que l’offre de la Fnac, mais tout en cash contrairement à l’enseigne de loisirs culturels qui n'avait essentiellement qu'un échange d’actions à proposer aux actionnaires de Darty.

La Fnac appelle les actionnaires de Darty à la patience

D’ailleurs, même si officiellement le rapprochement avec Vivendi doit être « décorrélé » du projet de rachat de Darty, la Fnac a publié seulement quelques minutes après son communiqué annonçant la future entrée au capital de Vivendi, un autre communiqué concernant l’opération avec Darty. Il prend acte du dépôt officiel de l’offre de rachat de Conforama sur Darty aux autorités financières mais indique aussi que "Fnac étudie actuellement sa position et recommande vivement aux actionnaires de Darty de ne prendre aucune décision concernant leurs actions à court terme" Bref, il serait urgent d’attendre…

Deux dates butoir... Pour conforama/DARTY 2 mAI OU 11 juin

Reste que les actionnaires de Darty ont jusqu'au 2 mai pour souscrire à l'offre de rachat de Conforama si l'on en croit le communiqué publié hier par Conforama. Court pour les convaincre qu'une alternative est possible. Sauf que la Fnac a une autre lecture de la cloture effective de l'offre faite par Conforama aux actionnaires de Darty. Le deal ne se concluera le 2 mai au soir que si 75% des actionnaires de Darty soucrivent à l'offre à cette date décryptent les communicants de l'enseigne culturelle. Ce qui est hautement improbable dès lors qu'une offre potentielle plane sur le dossier avec une nouvelle et belle signature pour les banques, qui plus est, celle de Vincent Bolloré.

La bourse apprécie côté Fnac

Le feuilleton Fnac, Darty, Conforama continue…Peut-être une future belle série financière pour Canal+ ? En attendant, l'action de la Fnac décollait de plus de 6,2%, le lendemain de l'annonce le mardi 12 avril à 13h00 à 57,59 euros (alors que Vivendi rachète ses 15% au prix de 54 euros l'action ce qui lui promet déjà une belle plus-value). Celle de Vivendi en revanche était stable à 18,375 euros. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations