La base innovation produits de LSA

Catégorie

Marque

Desperados Florida Sunrise

Fabricant : Desperados

publié le 19/03/2021 à 08h09

Description du produit :

Desperados Florida Sunrise est une bière inspirée du célèbre cocktail à base de tequila.

Titrant 5,9° d'alcool, cette référence exprime des arômes d’alcool d’agave mexicain, ainsi que des saveurs de jus d’orange et de grenadine, typiques du mélange très à la mode dans les années1980.

Pour son lancement, Desperados Florida Sunrise bénéficie d’un plan de communication massif avec deux vagues d’activation en points de vente en mai et août 2021.

dates clés

1995 : lancement de Desperados par la Brasserie Fisher.
1996 : rachat de Desperados par le groupe Heineken.
2008 : lancement de Desperados Red.
2009 : sortie de la bière Desperados Red.
2012 : commercialisation de La nouvelle Desperados Fuego.
2015 : commercialisation de la bière Desperados Black.
2017 : sortie de Mojito Desperados.
2019 : lancement de Desperados Ginger.
Mars 2021 : lancement de Desperados Florida Sunrise.

présentation de la marque

Créée en Alsace en 1995 par la brasserie FisherDesperados est la première marque de bières blondes aromatisées à la tequila.

Un an après son lancement, elle passe sous le contrôle du groupe brassicole néerlandais Heineken. Par ailleurs, la production des bières est transférée aux brasseries de l’Espérance en Alsace et du pélican dans le Nord.

En 2009, elle élabore Desperados Red, une bière composée de l’arôme Cachaça (une boisson distillée brésilienne obtenue par fermentation puis distillation du vesou, le jus de canne à sucre) et d'extraits naturels de Guarana, une plante à baies rouges cultivée en Amérique du Sud.

En 2019, Desperados conçoit une bière au gingembre, baptisée Ginger.

Après les versions Lime, Red, Mojito ou encore Ginger, la marque de bières tendance du groupe Heineken dévoile une nouvelle déclinaison mars 2021, baptisée Florida Sunrise. 

 

caractéristiques

En 2017, Desperados atteint le seuil historique d'un million d'hectolitres brassés.

Depuis 1996, elle devient la marque festive du géant néerlandais Heineken, deuxième brasseur mondial derrière le belgo-brésilien AB InBev.

Face à la fermeture des bars et restaurants dans nombre de pays à travers le monde à cause de la Covid-19, le néerlandais Heineken, enregistre en 2020 une chute de 17 % de ses ventes à 23 milliards d'euros et une perte nette de 204 millions d'euros.