Fête des Pères 2015 : les 25 cadeaux les plus redoutés [Sondage exclusif]

|

Dossier La date de la Fête des Pères approche à grands pas. Alors que le vin, le restaurant et les produits culturels figurent parmi les cadeaux que les Français veulent recevoir en cette journée du 21 juin 2015, certains présents sont particulièrement redoutés par les principaux intéressés. Découvrez les cadeaux dont les papas ne veulent pas grâce à un sondage exclusif Toluna pour LSA*.

Comme pour les mamans, l’électroménager est un mauvais choix !
Comme pour les mamans, l’électroménager est un mauvais choix !© Syda Productions - Fotolia.com

Le 21 juin 2015, la France célèbrera la Fête des Pères. L'occasion pour petits et grands de gâter leur papa, ravi de cette attention. Pourtant, lorsqu'on les interrogent, les pères de famille avouent que certains cadeaux ne leur feraient pas vraiment plaisir. On connaît à présent les cadeaux qu'ils ne souhaitent pas recevoir, grâce à un sondage réalisé en exclusivité par Toluna pour le magazine LSA*.

L'électroménager à bannir

En tête : la centrale vapeur avec 28,7% des réponses citées, suivie par le fer à repasser et, moins attendue, la perche à selfie. "Comme pour les mamans, l’électroménager et l’équipement de la maison ne sont pas de bons choix : n’offrez pas de fer à repasser ou de centrale vapeur ! Même l’équipement de la maison réputé masculin (pompe à bière, barbecue, tondeuse, perceuse…) ne fait pas partie des cadeaux généralement espérés. La cravate, le bonnet ou chapeau et l’écharpe n’ont plus la côte également", commente Philippe Guilbert, directeur général de Toluna.

Le Top 25 des cadeaux les plus redoutés pour la Fête des Pères 2015

*Sondage Toluna www.quicksurveys.com réalisé par Internet en France le 14 et 15 juin 2015 auprès d’un échantillon de 2001 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter