Le commerce d'entrée de Tours relogé dans le bois

|

Nouveau manifeste de la foncière Compagnie de Phalsbourg pour réhumaniser les entrées de ville. Son retail park baptisé Ma Petite Madelaine, qui a ouvert fin avril, crée un havre cosy dans la jungle commerciale de la zone tourangelle de la Vrillonnerie.

Quelque 20?000 m² de pin  Douglas habillent les structures de Ma Petite Madelaine à l’entrée de Tours. Et 650 arbres ont été plantés dans le retail park : tilleuls, bouleaux, érables…
Quelque 20?000 m² de pin Douglas habillent les structures de Ma Petite Madelaine à l’entrée de Tours. Et 650 arbres ont été plantés dans le retail park : tilleuls, bouleaux, érables…

Les Tourangelles et Tourangeaux découvrant Ma Petite Madelaine, ouverte au public le 27 avril dernier, à Chambray-lès-Tours (37), n’y auront d’abord vu… que du bois ! Du bois vivant avec les bouleaux, platanes, érables de haute tige plantés sur site. Et du bois matériau, avec la couverture en pin de Douglas habillant les lignes douces des bâtiments dessinés par l’agence Marchi Architectes. Le contraste avec le kaléidoscope de bardages commerciaux de la zone de la Vrillonnerie, en entrée de Tours, est saisissant. Et signale d’emblée la marque de fabrique du concepteur des lieux, Compagnie de Phalsbourg. Dont le président fondateur, Philippe Journo, revendique haut et fort sa volonté d’en finir avec « la fatalité de la laideur » des entrées de villes françaises. Cela grâce à des « objets » aussi novateurs que l’ellipse en aluminium de l’Atoll à Angers (avril 2012), ou les surfaces en Inox poli de Waves à Metz (octobre 2014), et Enox à Gennevilliers, près de Paris (mai 2015).

Il s’agit aussi de donner un sentiment de bien-être, toujours par contraste avec l’urbanisme déshumanisé des zones. Le client avançant dans sa découverte de Ma Petite Madelaine trouvera ainsi des parkings paysagers, une aire de jeux pour enfants, les jets d’eau d’une fontaine. Et même les recoins d’un Jardin des amoureux !

Mais c’est aussi le commerce qui est accueilli autrement. Pour un seul parking central, 32 enseignes sont à portée de pas. Et non plus autant d’aires de stationnement à suivre en voiture, que de boîtes poussées à la sauvage. Des bâtiments hauts, auxquels font face des « galets » plus bas, délimitent des rues intérieures sur lesquelles s’ouvrent de vraies vitrines. C’est au sens propre que la foncière reloge les commerces, puisque 60% des occupants du site sont issus de transferts voisins, dont Orchestra, Tati, Gémo, Intersport et La Halle aux Chaussures. En attendant Truffaut, qui paracheva l’offre en mars 2017. Et des enseignes dignes des centres-villes ont saisi l’opportunité de cette acclimatation périphérique, telles Armand Thiery, Celio, Jennyfer et Heytens.

Des millions de mètres carrés d’ouvrage

Il y a un mois, c’est Altarea Cogedim qui livrait sa propre « relecture » de l’immobilier de périphérie, avec L’Avenue 83 tracée dans la zone toulonnaise de Grand Var. En attendant l’inauguration, à la rentrée prochaine, du Greencenter de Frey au sein du vaste pôle Cap Émeraude, à côté de Dinard (35), où Immo Mousquetaires a déjà dessiné les lignes neuves de son ensemble l’EssenCiel, en février dernier.

Et l’ouvrage ne risque pas de manquer aux promoteurs assez courageux pour s’attaquer à la réhabilitation des entrées de villes puisque, selon le compte de l’expert en immobilier ­Cushman & Wakefield, il existe plus de 30 millions de mètres carrés de parcs périphériques en France. Dont une infime partie seulement reconvertie en retail parks raisonnés.

Les chiffres

  • 31 418 m² de surface de vente (avec Truffaut en 2017)
  • 1 000 places de stationnement
  • 32 points de vente
  • 46 M€ d’investissement
  • 2,5 à 3 millions de visites annuelles attendues
Source : Compagnie de Phalsbourg

" Depuis l’Atoll à Angers en 2012, Ma Petite Madelaine est notre quatrième centre de nouvelle génération construit pour métamorphoser l’immobilier commercial des entrées de ville. "

Philippe Journo, président de Compagnie de Phalsbourg

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2412

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres