Pixmania, l'histoire du géant français du e-commerce

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pixmania est un des géants du e-commerce en France. Il s’inscrit comme étant un poids lourd sur ces créneaux grâce à sa position de leader européen de la vente de produits électroniques grand public.

pixmania logo

 

Histoire : 
 
Baptisée d’abord Fotovista, Pixmania est une marque spécialisée dans l’e-commerce, appartenant au groupe éponyme fondé par les frères Rosenblum, qui débutent dans le tirage de photos avant de s’orienter vers la distribution de produits numériques.
 
Depuis 2006, l’entreprise est absorbée par le groupe britannique Dixons Retail, qui recherche ainsi à se développer dans les créneaux de l’informatique et l’électronique grand public.
 
En 2012, Pixmania est contrôlée à 100% par l’anglais Dixons, après la cession des 22% du capital détenu par les fondateurs Steve et Jean-Emile Rosemblum.
 
 
 
Dates clés : 
 
2000 : Création de Pixmania.
2004 : Création de Pixmania-Pro.
2006 : Absorption majoritaire de Pixmania par le groupe anglais Dixons Retail.
2008 : Lancement de 2 nouvelles gammes : Petit électroménager et DVD.
2010 : Création des gammes puériculture, Bricolage, Jardinage et Jeux-jouets.
2012 : Contrôle total de Pixmania par le groupe Dixons Retail.
 
 
Réalisations : 
 
Créée en 2000, Pixmania se positionne parmi les leaders européens de la commercialisation en ligne de produits électroniques grand public. Présente sur 26 pays, l’entreprise accueille mensuellement 15 millions de visiteurs uniques, proposant plus de 100 000 références.
 
En effet, Pixmania doit son succès surtout à la disponibilité conséquente de ses produits, à ses prix compétitifs et à la réactivité de ses services en termes de livraisons. Le site est l’un des premiers sites e-commerce à inaugurer des points de vente directe et réalise 2/3 de son chiffre d'affaires hors-France.
 
Pixmania dispose d'une gestion de stock particulièrement efficace grâce à son entrepôt modulable, installé en banlieue parisienne, couvrant 70 000m², soit l’équivalent d’une dizaine de terrain de football ! 
 
L’entreprise fondée par les frères  Rosenblum mise également sur le « Cut off time », principe accélérant les cadences et permettant une expédition rapide. De ce fait, elle vise la réduction du temps d’attente des commandes pour arriver à traiter 200 000 commandes par jour et 80 000 commandes pour les périodes de Noël (chiffres de 2011). Elle se doit aussi de livrer ces achats dans un délai express, allant de moins de 24 heures à 5 jours maximum.
 
D’un autre côté, Pixmania optimise plusieurs leviers pour appuyer sa stratégie, notamment à travers l’organisation du rayonnage  en classant les produits par catégorie et en fonction du poids.
La gestion des ressources humaines entre également dans le plan de développement mis en place par la firme qui prête une attention particulière à la cohésion de ses équipes. Elle s’engage également à veiller sur la qualité du service des 27 transporteurs différents avec lesquels elle collabore et qui viennent en bout de chaîne pour garantir un verrouillage irréprochable de la vente, de la commande à la livraison.
 
En 2011, Pixmania signe un contrat de partenariat avec Carrefour pour monter un site de vente de produits non alimentaires dans plusieurs pays européens. Elle prend en charge le développement de l’interface à travers sa filiale e-merchant. Le but de l’opération étant d’appuyer Carrefour pour combler son retard  dans l’e-commerce, surtout que le distributeur est dépassé par le site e-commerce de Casino, Cdiscount. La même année, Pixmania totalise un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros.
 
En 2013, Pixmania ferme ses dix magasins en France suite à la baisse de 10% de son chiffre d’affaires à 843 millions d'euros ainsi que sa perte annuelle de 25 millions d’euros, enregistrées toutes les deux en 2012. A noter que ses boutiques ont été ouvertes dans le cadre d’une stratégie multi-canal alliant le site marchand et les points physiques. 
 
 
La même année, Pixmania se retire de 12 pays européens pour la même raison et suite à la décision du groupe propriétaire de faire des économies pour « retrouver des bases de croissance solides ». Tourmenté par la concurrence rude des Amazon et CDiscount, le directeur financier du groupe Dixons Retail envisage même la fermeture du site, s'il ne trouve pas de repreneur, alors qu'il a déjà supprimé 700 emplois
 
Ceci-dit, la marque commerciale du britannique Dixons Retail, est classée première selon Facebook avec un taux d’engagement de 7.9% et est reconnue comme étant l’acteur qui a la page la plus dynamique des e-commerçants. Le nombre de ses fans sur le réseau de Mark Zuckerberg connait une croissance conséquente avec une hausse de 8.6% entre février et mars 2013. Néanmoins, Pixmania est largement devancé par La Redoute en termes de volume avec plus d’un million de fans.
Pour synthétiser, Pixmania surperforme sur Facebook avec Cdiscount et Price Minster avec respectivement, 16.6%, 36.1 et 11.3% d’utilisateurs engagés.
 

Infos clés : 

 

  • Pays d’origine : France.
  • Société mère : DSG International.
  • Dirigeants clés : Phil Birbeck.
  • Filiales clés : e-merchant, FOCI, Mypix…
  • Chiffre d’affaires : 843 millions d'euros (2012). 
  • Nombre de salariés : 1000 (2013).
 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA