4 – La réalité virtuelle, la nouvelle solution merchandising

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Véritable outil d'aide à la décision, la réalité virtuelle s'installe dans la grande distribution. Test de nouveaux concepts de magasin, de plans merchandising ou de comportement client... La technologie offre de multiples avantages.

Dassault systeme Perfect Shelf

La réalité virtuelle s’invite dans les plans merchandising des enseignes et des fabricants de Produits de grande consommation. "L’utilisation de la réalité virtuelle permet de s’adapter rapidement, d’itérer et d’optimiser l’assortiment traditionnel, souvent restrictif et isolé du contexte du magasin et des réelles attentes des clients", exprime Jeremy Cohen CEO de Kantar Retail Virtual Reality qui propose des solutions de réalité virtuelle pour la grande distribution.

Intermarché vient ainsi de présenter sa solution pour gérer ses 7350 plans de merchandising. L’outil utilisé? Perfect Shelf, développé par Dassault Systèmes et Kalista Solutions. Une solution logicielle de merchandising 3D déjà retenue par General Mills pour le lancement de ses glaces en bâtonnet Häagen-Dazs. Concrètement, les distributeurs et leurs fournisseurs peuvent s’immerger complètement dans un rayon ou un magasin en réalité virtuelle et de tester ainsi le balisage, le merchandising… L’intérêt ? "Cela offre un gain de temps et de productivité et permet de diminuer les ruptures de stock, de baisser le nombre de visites pour les relevés en magasin", assure Philippe Loeb, Vice Président CPG-RETAIL chez Dassault Systèmes. Affichage, plans de conception et de marketing magasin peuvent ainsi être adapté à chaque configuration de magasin.

Un gain de temps et d’argent
"Cela permet de simuler des magasins virtuels, de tester le merchandising sur le rayon, de tester le concept du magasin, le merchandising, l’expérience consommateur et les plans de marketing et communication", insiste Erwan Krotoff, directeur commercial et marketing de KALISTA, partenaire de Dassault Systèmes depuis 3 ans. Jean-Baptiste de la Rivière, directeur R&D chez Immersion, en est lui aussi convaincu : "Grâce à la réalité virtuelle, vous allez pouvoir tester différentes hypothèses en temps réel".
Et Erwan Krotoff d’ajouter : "La philosophie de tout cela est de pouvoir réduire le ‘time-to-market’ et de passer plus rapidement de l’idée à la réalisation, de réduire les étapes et les échanges et donc d’augmenter le ROI ? Sans compter que cela facilite la collaboration entre les différents acteurs du projet".

Mesurer le comportement des clients
La réalité virtuelle offre également la possibilité aux distributeurs de connaître la manière dont les consommateurs font leurs choix. C’est également un bon moyen de tester de nouveaux concepts. "La réalité virtuelle permet de créer un merchandising centré sur le consommateur", déclare Jeremy Cohen CEO de Kantar Retail Virtual Reality. Pour l’inauguration du SILab (Shopping Innovation Lab) à Lille, Kalista a ainsi présenté le magasin virtuel 3D de demain, en partenariat avec Dassault Systèmes. "Nous avons greffé de l’eye-tracking dans des casques de réalité virtuelle, expose Erwan Krotoff, directeur commercial et marketing de KALISTA. Nous sommes ainsi capables de faire rentrer le consommateur pour effectuer des études comportementales." Jean-Baptiste de la Rivière conclut : "Avec l'intégration de l'eye-tracking, on sait à tout moment ce qui attire le regard".

Avis d'experts
"C’est très intéressant pour les clients distributeurs de pouvoir conceptualiser ses magasins et de s’y projeter. Cela renforce le relationnel", selon Julie Hermann, fondatrice de Focus Shopper.
"La visite virtuelle de magasin peut avoir un vrai intérêt, notamment sur les ouvertures de magasin lorsqu’il y a quelque chose d’innovant", selon Frank Rosenthal, expert en marketing du commerce.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA