Trophées 2014 de l'innovation

Qui sont les champions de l'innovation en 2014 ? Retrouvez tous les gagnants des Trophées LSA 2014 de l'innovation, catégorie par catégorie : Alimentaire, Non alimentaire, Métiers et Personnalités de l'année. Découvrez également le meilleur de la soirée de remise de prix qui s'est tenue le 17 décembre 2014 Salle Wagram à Paris.

Concept non alimentaire : Lick, dénicheur de tendances connectées

|

Dossier L’enseigne dédiée aux objets connectés entend participer au mouvement de démocratisation de ce marché nouveau, et jouer son rôle de dénicheur de tendances.

LICK, INNOV8 : ouverture juin 2014
LICK, INNOV8 : ouverture juin 2014© photos DR

En matière de commerce comme pour toute chose, tout est affaire de timing. De bon timing, de préférence. Ainsi, s’il est à peu près évident que le marché des objets connectés est voué à un brillant avenir, se lancer, dès 2014, avec un concept dédié était pour le moins audacieux. C’est pourtant ce qu’a fait Lick, au sein du groupe Innov8, spécialisé dans les télécoms et la technologie. Innov8 a, en effet, racheté dix-sept des boutiques du réseau The Phone House, au moment de sa liquidation. « Nous avons déployé nos dixsept magasins comme prévu, au rythme soutenu de un par semaine depuis l’inauguration du premier Lick, à la Défense, en juin 2014 », précise Stéphane Bohbot, PDG d’Innov8. Surtout, continue-t-il, « maintenant que l’ensemble du parc est ouvert, à périmètre constant, entre septembre et octobre, le chiffre d’affaires des magasins du réseau s’est affiché en croissance de 40% ». Un autre élément s’avère tout aussi, voire plus intéressant encore : « S’il faut encore travailler pour accroître la notoriété de la marque auprès du grand public, le trafic en magasins est supérieur à nos espérances. De même, la boutique de la Défense affiche des ventes en croissance constante, mois après mois. »

« Dénicheur et incubateur »

En clair, les habitudes se créent, petit à petit. Et il en va ainsi dans les dix-sept boutiques du parc. « Nous avons besoin de 80 à 120 m² pour pouvoir exprimer pleinement notre concept et développer notre vocation, détaille Stéphane Bohbot. À savoir, démocratiser le marché, jouer notre rôle de dénicheur de tendances et d’incubateurs pour les start-up.» D’ailleurs, l’enseigne a lancé, en novembre, ses « Lick Demo Days », tous les jeudis, à la Défense. Le principe ? Accueillir une jeune start-up et lui permettre ainsi de se trouver en prise directe avec le consommateur final. C’est là tout le rôle de Lick en résumé : « Lick n’a pas vocation à mailler le territoire avec des dizaines et des dizaines de magasins, précise le PDG. Nous voulons rester dans le domaine du concept store et de l’incubateur, avec, comme relais et débouchés, nos autres filiales du groupe, et notamment Extenso [grossiste en téléphonie mobile, objets connectés, accessoires pour mobiles et smartphones, NDLR]. » Ce qui ne signifie pas que tout est figé. Parmi les développements envisagés figure, par exemple, le déploiement de corners et shopsin- the-shop dans d’autres enseignes, notamment à l’étranger.

S’il faut encore travailler pour accroître la notoriété de la marque auprès du grand public, le trafic en magasins est supérieur à nos espérances.

Stéphane Bohbot, PDG du groupe Innov8

 

LES PLUS

  • Un lieu de découverte pour les objets connectés, marché en devenir et encore à installer
  • Une manière d’aider les startup à trouver des débouchés

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter