Trophées 2014 de l'innovation

Qui sont les champions de l'innovation en 2014 ? Retrouvez tous les gagnants des Trophées LSA 2014 de l'innovation, catégorie par catégorie : Alimentaire, Non alimentaire, Métiers et Personnalités de l'année. Découvrez également le meilleur de la soirée de remise de prix qui s'est tenue le 17 décembre 2014 Salle Wagram à Paris.

Services : Lissac, ou l’optique sur mesure en trois dimensions

|

Dossier L’enseigne d’optique propose un service de conception sur mesure des lunettes. Et mise maintenant sur l’impression 3D pour rendre cette technique encore plus efficace et pointue.

Lunettes sur mesure via la 3D Lissac
Lunettes sur mesure via la 3D Lissac

Du sur-mesure, Lissac en propose depuis plus de trois ans. Pouvoir créer des lunettes parfaitement uniques, en fonction des desiderata de la clientèle, figure même parmi ses partis pris d’enseigne. C’est dire si, en voyant arriver l’impression 3D, avec son potentiel gigantesque, les responsables du réseau ont saisi l’occasion. Pensez donc: pouvoir concilier un intérêt industriel –gagner en efficacité dans la production– avec un intérêt commercial, marqué par l’engouement, réel, des consommateurs pour la 3D…

De quoi donner de l’ampleur à ce service de conception. D’abord proposé dans son magasin pilote de la Mezzanine, à Paris-Opéra, il a, avec l’arrivée de la 3D, été étendu à une soixantaine de magasins à la fin octobre 2014. Ce qui n’est qu’un début. « Le dispositif va être ouvert à l’ensemble du réseau [215 Lissac, NDLR] à compter de mars 2015, révèle ainsi Marc Klein, le directeur de l’enseigne. Nous profiterons de cette occasion pour lancer une campagne télé pour vanter les vertus de ce sur-mesure.» Bref, Lissac accélère encore sur cette notion de services qui lui est chère. «Ce savoir-faire technique, d’abord né dans le domaine médical, notamment en direction des enfants, nous le développons maintenant également sur des critères davantage orientés mode», explique Marc Klein.

Dans les moindres détails

Concrètement, une fois le choix de sa monture arrêté et les dessins préparatoires établis avec le designer, l’imprimante prend le relais pour fabriquer un prototype 3D. La machine, installée dans l’atelier Lissac à Clamart (92), utilise la lumière UV pour solidifier des couches de plastique liquide de trois microns d’épaisseur. 

«Quand le client procédait auparavant aux essayages avec une plaque d’acétate de 1 mm reprenant la forme de la face avant de la monture, il a maintenant à disposition une monture complète », résumait ainsi pour LSA Benjamin Hakoun, cofondateur de la société FittingBox, spécialisée dans l’e-optique. Une manière, pour le client, de mieux appréhender le rendu final. Et, pour l’opticien, de procéder plus précisément aux ajustements nécessaires. Avec, demain, des applications encore plus intéressantes dans le viseur: «Avec la reconnaissance, il sera possible de scanner le visage en 3D», note Benjamin Hakoun. Ainsi modélisé au millimètre, on pourra adapter les réglages des lunettes directement, en prenant en compte les spécificités de la morphologie de chacun, taille et forme du nez, des oreilles et même longueur des cils.

Ce savoir-faire technique propre à Lissac, d’abord né dans le domaine médical, notamment en direction des enfants, nous le développons maintenant également sur des critères davantage orientés mode.

Marc Klein, directeur de l’enseigne Lissac

 

LES PLUS

  • Une manière de démocratiser et de rendre bien plus ludique le sur-mesure
  •  Un élément différenciant évident pour l’enseigne
  •  Une image technophile donnée à Lissac 

 

Lancement

Mars 2014, puis extension à une soixantaine de boutiques en octobre 2014  

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter